Markos ZAFIROPOULOS

Zafir
  • Directeur de recherche au CNRS
  • Psychanalyste
  • Docteur en Sociologie (EHESS, Paris, 1978)
  • Chercheur au CRPMS, axe de recherche « Corps, Pratiques sociales et Anthropologie psychanalytique »
  • Directeur de recherches à l’Ecole Doctorale Recherches en Psychanalyse et Psychopathologie, spécialité « Psychanalyse et champ social »

Activités exercées

  • Directeur du Laboratoire « Psychanalyse et pratiques sociales » associé au CNRS, de 1991 à 2009
  • Directeur de recherches à l’Ecole Doctorale Sciences humaines et sociales, université d’Amiens (jusqu’en 2011)
  • Président du Cercle international d’anthropologie psychanalytique

DOMAINES DE RECHERCHE ACTUELS

Mes intérêts de recherche se situent à l’articulation des sciences sociales et de la psychanalyse et mes travaux visent à contribuer à un renouvellement du champ de l’anthropologie psychanalytique. Cette démarche me conduit à explorer la filiation entre la psychanalyse et les sciences sociales, afin de préciser l’assise épistémologique de ce champ de recherches. et à développer une analyse critique du discours clinique dans le champ de la psychanalyse et de la psychopathologie.

Actuellement mes recherches concernent deux axes principaux :

1. Histoire des savoirs :

  • Epistémologie des relations entre le champ psychanalytique et celui des autres sciences sociales (archéologie critique des relations entre les recherches de Lacan et l’Ecole française de sociologie (Durkheim, Mauss, Lévi-Strauss, etc.).
  • Lacan lévi-straussien : mythes et rites des sociétés occidentales.
  • Critique des théories de la postmodernité : il s’agit de mener une critique raisonnée et systématisée du paradigme liant les théories « sociologiques » du déclin aux théories psychanalytiques des nouveaux symptômes.

2. Anthropologie psychanalytique des sociétés modernes :

  • La régulation scientifique du sujet de la modernité (manie des toxiques, mélancolies freudiennes, construction du corps, les symptômes modernes en question (crises de l’autorité, du lien social et du politique, violences sociales, etc.).
  • La question féminine : entre psychanalyse et sciences sociales. Conséquences des évolutions de la condition féminine au plan de la subjectivité et des formes du lien social et dans la mythologie occidentale.
  • De la clinique du cas à la clinique du social.

ACTIVITES INTERNATIONALES

  • A côté d’une série de collaborations régulières avec la Grèce (Rethimnon, Athènes) et le Brésil (Belo Horizonte, Campinas), mes activités se développent actuellement en direction du monde hispanophone : Argentine (FLACSO-Sede Argentina, La Plata), Chili (universités du Chili et Alberto Hurtado), Espagne (Madrid, Barcelone)

CHOIX DE PUBLICATIONS

Zafiropoulos, M., Duclos, D. (dir.), Science et inconscience, Paris, Economica-Anthropos, 2012

Zafiropoulos, M., La Question féminine ou la femme contre la mère (de Freud à Lacan), Paris, PUF, décembre 2010

Zafiropoulos, M., L’oeil désespéré par le regard : de Masoch à Lacan, éditions Arkhé, Paris, 2010

Zafiropoulos, M., Cinq essais d’anthropologie psychanalytique (en espagnol), Ed. S&P, Barcelone, 2009

Zafiropoulos, M., Assoun, P.-L. (dir.), Figures cliniques du pouvoir, Paris, Anthropos, 2009

Zafiropoulos, M., Lacan et Lévi-Strauss ou le retour à Freud, PUF, Paris, coll. Philosophie d’aujourd’hui, 2003 (traduit en anglais : Karnac’s Books, London, 2010 ; chinois : éd. Psygarden, Taipei, 2009 ; grec : éd. Plethron, Athènes, 2007 ; espagnol : éd. Manantiales, Buenos Aires, 2007)

Zafiropoulos, M., Lacan et les sciences sociales, PUF, Paris, coll. Philosophie d’aujourd’hui, 2001 (traduit en espagnol : Lacan Y Las ciencias Sociales, Nueva Vision, Buenos Aires, 2002)

Connexion