Les origines grecques de la psychanalyse

UNIVERSITÉ PANTEION DE SCIENCES SOCIALES ET POLITIQUES

UFR DE PSYCHOLOGIE UNIVERSITÉ PARIS DIDEROT- PARIS 7

CENTRE DE RECHERCHES PSYCHANALYSE ET MÉDECINE (CRPM)

CONGRÈS INTERNATIONAL

LES ORIGINES GRECQUES DE LA PSYCHANALYSE

23 – 25 OCTOBRE 2009

Athènes - Université Panteion


Invitation

Mesdames, Messieurs,

C’est avec grand plaisir que nous vous invitons au Congrès International à Athènes, sur Les origines grecques de la psychanalyse, organisé par le département de psychologie de l’Université Panteion de Sciences Sociales et Politiques et le laboratoire de Médecine et Psychanalyse de l’Université Paris VII, du 23 au 25 octobre 2009. La ville d’Athènes et son héritage antique nous donne l’occasion d’une rencontre scientifique entre la Grèce et la France autour des questions contemporaines sur la psychanalyse. Nous vous adressons le programme provisoire. Nous comptons sur votre précieuse contribution.

Christian Hoffmann Claire Synodinou

Professeur de psychopathologie Professeur de psychologie clinique, clinique de psychopathologie et Paris Diderot de psychanalyse, Université Paris 7 Université de Panteion Athènes

Membre titulaire de la SPP Membre titulaire de la Société Hellénique de Psychanalyse


Argument

La psychanalyse interroge l’origine d’une manière inédite dans l’histoire de la pensée de l’homme. Au cœur de la problématique de l’origine gît l’hypothèse freudienne de l’inconscient. Freud se réfère aux penseurs grecs, dont les idées traversent en filigrane la construction de sa métapsychologie. Néanmoins, si Freud cite Aristote à propos du rêve et de son origine non divine, si sa référence à Empédocle vient étayer son hypothèse sur le conflit pulsionnel entre Éros et Thanatos, il reste ambivalent vis-à-vis du discours philosophique et il ne cesse de repérer la différence fondamentale entre le sujet des philosophes et celui de la psychanalyse. Cette différence fondamentale enrichit et interroge les élaborations des contemporains de Freud et de ses successeurs. L’œuvre de Lacan est traversée par la référence tragique quant à la constitution du désir du sujet, alors que ses références à Parménide revisitent la problématique de l’identification et de l’origine sexuelle. La référence au monde antique grec continue à traverser et à appuyer les moments critiques de la pensée contemporaine, celle d’A. Green et de N. Nicolaïdis. Les études des hellénistes J. de Romilly, J.P. Vernant, N. Loraux et P.E. Vidal-Naquet, sur le monde antique mettent en résonnance les moments critiques de la pensée grecque avec la théorie analytique. Comment la pensée antique grecque peut- elle dialectiser les enjeux actuels de la psychanalyse, au moment où la prévalence des neurosciences et des TCC pourrait faire oublier l’importance du « discours vivant » et de la dialectique ?

Comités d’organisation

Comité français

Président : Christian Hoffmann Membres : Fethi Benslama Angélique Christaki Alain Vanier Kyveli Voyatzoglou

Comité grec

Présidente : Claire Synodinou Membres : Iakovos Cléopas Maria Kokkossi Robert Mellon Evi Zacharakopoulou

Programme

Vendredi 23 octobre (après-midi)

17h Accueil des congressistes 17h15 Ouverture du Congrès. Salutations Doyen de l’Université de Panteion P. Tsiris Président du département de psychologie S.Papastamou Présidents du Congrès C. Synodinou, C. Hoffmann

17h45- 20h Conférences d’Ouverture Présidents : C. Hoffmann, C. Synodinou R. Gori : La psychopathologie comme fait de la civilisation K. Géorgoussopoulos :Les racines homériques de la psychanalyse B. Cassin : Sophistique et psychanalyse

20h:00-20h45 Images cinématographiques de Maria Bonaparte Metteur en scène Lakis Papastathis

20h45 Réception

Samedi 24 octobre (matin)

Président : M. Kokkossi Discutant : R. Potier

9h30- 10h50 F. Villa : Revenir sur l’Acropole M. Koussouri : Freud, héros tragique F. Benslama : La chute de la Sphinge S. Savvopoulos : Oralité originaire et métaphorique

10h50- 11h10 Discussion

11h10 Pause

Président : F. Villa Discutant : B. Lalvée

11h30- 12h30 E. Toubiana : Laïos 2010 K. Voyatzoglou, F. Poinso : Médée, une lecture de la haine maternelle à la lumière de la clinique mère- enfant

12h30- 12h50 Discussion

12h50- 14h30 Pause déjeuner

(après-midi)

Président : A. Vanier Discutant : Ε. Valsamopoulou

14h30- 15h50 Y. Dimitriadis : Aristote et la psychanalyse K. Zervos : « Quand l’espoir ne reconnaît pas le temps » A. Christaki : « Quand Zeus joue aux dés, il gagne toujours » J. Birman : Le dire vrai et la psychanalyse

15h50- 16h10 Discussion

16h10 Pause

Président : E. Zacharakopoylou Discutant : D. Jackson

16h30- 17h30 N. Tzavaras : Le rêve dans la tragédie de Sophocle D. Brun : Déméter, figure emblématique de la mélancolie féminine J.- M. Vivès : La Katharsis, une des origines grecques de la psychanalyse

17h30- 17h50 Discussion

Président : F. Benslama Discutant : O. Maratou

17h50- 19h10 E. Kouki : Antiphon : devin, sophiste, cuisinier de paroles E. Pardo : Le regard médusé I. Cléopas : La psychanalyse, source de civilisation ? A. Alexandridis : Nature et généalogie dans la tragédie et la psychanalyse

19h10- 19h30 Discussion

Dimanche 25 octobre (matin)

Président : S.Manolopoulos Discutant : H.Zissopoulou

9h30- 10h50 M. Mitrossili : Le trouble psychique à la fin de l’époque classique M. Zaphiropoulos : Lacan, l’helléniste S. Lippi : Héraclite, Lacan, du logos au signifiant R. Potier : Les arcanes du sujet : l’apport de C. Castoriadis

10h50- 11h10 Discussion

11h10 Pause

Président : S.Papastamou Discutant : S. Berati

11h30- 12h50 C. Synodinou : Le corps char de l’ âme ? C. Hoffmann : L’analysant, élève d’Aristote J.J.Rassial : Langage et verité : Freud et les Sophistes M. Aisenstein- Averof : La Grèce freudienne

12h50 Discussion

13h10- 13h30 Conclusions : C. Hoffmann , A Vanier, C. Synodinou

Fin des séances scientifiques

Comité scientifique

Nikiforos Agelopoulos, Marilia Aisenstein Averof, Fotis Anagnostopoulos, Ariela Asser, Paul - Laurent Assoun, Avra Berati, Joël Birman, Mina Boura, Georgios Bouras, Anna Christopoulou, Yorgos Dimitriadis, Vasilis Dimopoulos, Mathéos Giossafat, Ioanna Ierodiakonou, Christos Ioannidis, Dimitri Jackson, Maria Kaleodi, Lissy Kanelopoulou, Kostas Kapetanakis,, Georgios Kleftaras, Eri Kouria, Eleni Lazaratou, Eva Leonidi, Yannis Liapas, Maria Loumakou, Eleftherios Lykouras, Sotiris Manolopoulos, Olga Maratou, Spyros Mitrossilis, Georgios Papadimitriou, Stamos Papastamou, Grigoris Potamianos, Konstantinos Soldatos, Anastassios Stalikas, Gerassimos Stephanatos, Stellios Stylianidis, Nansy Taloumi, Vlassis Tomaras, Fotini Tsalikoglou, Athanase Tzavaras, Markos Zafiropoulos, Nikos Zilikis, Eleni Zissopoulou

Comité d’honneur

Athéna Alexandri, Jean Bollack, Petros Chartokollis, Roland Gori, André Green, Anna Kelessidou, Μichel de M΄Uzan, Nikos Nikolaïdis, Panayotis Sakelaropoulos, Christian Simatos.

Organisation administrative

Anne Akoun

Inscription 100 euros Etudiants : gratuit Anciens étudiants de Panteion : 30 euros Chèque libellé à l’ordre de : GRPC, À adresser à : Anne Akoun UFR SHC, Université Paris Diderot 26, rue de Paradis 75010 Paris

Spectacle Vendredi soir Images cinématographiques de Maria Bonaparte Metteur en scène : Lakis Papastathis

Connexion