Traité de la sublimation, Sous la direction de sophie de mijolla-mellor

608 pages, Parution le 19 septembre 2012

Qu’est-ce que la sublimation ?

En quoi permet-elle une satisfaction infinie qui ne s’abîme pas dans la jouissance et s’oppose à l’envahissement brutal de la pulsion de mort ?

L’idée freudienne d’une sublimation « aux dépens » du sexuel doit-elle êtreremise en question ?

Pour quelles raisons la sublimation occupe-t-elle en psychanalyse une place si importante ?

Notion psychanalytique indispensable pour comprendre l’articulation entrela vie pulsionnelle et les champs culturel et sociopolitique, la sublimation permet de penser les sentiments de tendresse et d’amitié, les interactions sociales et professionnelles, le souffle artistique ou littéraire, les réalisations techniques, scientifiques ou sportives… Construite par Freud et reprise tout au long du XXe siècle par de nombreux auteurs, elle demeure néanmoins insatisfaisante dans sa définition métapsychologique et fait aujourd’hui l’objet de thèses et de réflexions nouvelles que ce traité se propose de mettre en lumière.

Sophie de Mijolla-Mellor

Agrégée de philosophie, psychanalyste, Sophie de Mijolla-Mellor est professeur à l’université Paris-Diderot où elle dirige l’école doctorale « Recherches en psychanalyse ».

Ce traité comporte les contributions de chercheurs membres ou associés à l’équipe Interactions de la psychanalyse.

PDF - 502.3 ko
Traitesublimation

Documents à télécharger

Connexion