« Création et inconscient. Le dire de l’œuvre ». Psychologie Clinique

Sous la direction de Graciela Prieto, Yulia Popova, Olivier Douville
JPEG - 38.9 ko

Psychologie Clinique n°34

Ce numéro présente une série de contributions situées au carrefour de l’esthétique et de la psychanalyse. Ces deux termes liés ensemble introduisent à un débat. Précisons qu’il ne s’agit pas ici d’appliquer des significations « psychanalytiques » à l’oeuvre, mais bien davantage de se laisser toucher par elle et de se rendre disponible aux effets d’inconscient qu’elle provoque.

En ce sens, il sera non seulement question du plaisir esthétique, mais plus exactement du champ de la jouissance et de la création. Le corps et le dire de l’oeuvre s’imposeront alors comme ce qui est bon à éprouver et à connaître. Aussi les définitions conventionnelles de la sublimation seront-elles interrogées, en particulier au regard de la position mélancolique. Des champs divers des arts et de la création mettront à l’épreuve la raison psychanalytique : danse, musique, cinéma, arts plastiques et littératures.

Fiche détaillée

Coordinateur : Sous la direction de Graciela Prieto, Yulia Popova, Olivier Douville

  • Editeur : EDK
  • Collection : Psychologie Clinique
  • Date de Parution : 11/2012
  • ISBN : 978-2-8425-4176-7
  • Public : Psychologues et Psychiatres
  • Broché : 300pages
Connexion