La classification des troubles mentaux peut-elle se fonder sur la biologie ?

François Gonon

Séminaire du Centre de Recherches Psychanalyse Médecine et Société C.R.P.M.S

Mardi 22 octobre 2013 20H30– 22h

La classification des troubles mentaux peut-elle se fonder sur la biologie ?

François Gonon

Directeur de recherche CNRS, neurobiologiste Institut des maladies neurodégénératives (IMN), CNRS UMR 5293, Université de Bordeaux Segalen

Publications récentes de François Gonon :

  • Gonon, F. (2011). La psychiatrie biologique : une bulle spéculative ? Esprit, (11), 54–73.
  • Gonon, F., Guilé, J. M., & Cohen, D. (2010). Le trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité : données récentes des neurosciences et de l’expérience nordaméricaine. Neuropsychiatrie de l“Enfance et de l”Adolescence, 58(5), 273–281.
  • Keller, P.-H., Giroux-Gonon, A., & Gonon, F. (2013). Effet placebo et antidépresseurs : une revue de la littérature éclairée par la psychanalyse. L’Evolution psychiatrique, 78 (2), 327–340.
  • Gonon, F. (2013). Quel avenir pour les classifications des maladies mentales ? Une synthèse des critiques anglo-saxonnes les plus récentes. L’information psychiatrique, 89(4), 285–294.

Discussion menée par Louis Sass Ph.D. California (Berkeley)

Professeur de psychologie clinique à l’université Rutgers (New Jersey) USA Rencontre organisée par Bernard Pachoud, Rémy Potier, Alain Vanier et François Villa

Amphi Buffon 15 rue Hélène Brion 75013 Paris

Documents à télécharger

Connexion