Au péril de l’ordre

Sophie de Mijolla-Mellor, Au péril de l’ordre, Odile Jacob, 2014.

Peut-il exister un ordre qui ne passe pas par l’autorité et ne repose pas sur la hiérarchie ? En psychanalyste, Sophie de Mijolla-Mellor parcourt des domaines variés allant de l’anthropologie à la philosophie, de l’Histoire aux histoires, celles que racontent les patients en analyse qui ont souvent eu maille à partir avec parents et éducateurs parce qu’ils voulaient leur imposer un ordre qui n’était pas le leur… Car le besoin d’ordre comporte des risques, en particulier lorsque s’installe la confiance aveugle qui remet à une autorité extérieure le soin d’y veiller. L’expérience des dictatures, en particulier celle de l’ordre nazi, rend nécessaire de concevoir la possibilité d’un ordre mobile capable de s’automodifier au fur et à mesure.

Sophie de Mijolla-Mellor est psychanalyste et philosophe. Professeur en psychopathologie et psychanalyse à l’université Sorbonne-Cité Paris-Diderot, elle est aussi présidente de l’association internationale Interactions de la psychanalyse et directrice de la revue Topique.

  • Date de parution : 27/03/2014
  • Nombre de page : 240 pages
  • Format : 145 x 220 mm
  • ISBN : 9782738130945

http://www.odilejacob.fr/catalogue/…

JPEG - 19.4 ko
Péril
Connexion