Retour sur l’objet voix

INSTITUT NATIONAL DE JEUNES SOURDS DE PARIS

SERVICE MÉDICO-PSYCHOLOGIQUE / GRAL

UNIVERSITÉ PARIS DIDEROT CENTRE DE RECHERCHE PSYCHANALYSE, MÉDECINE ET SOCIÉTÉ

GROUPE DE RECHERCHE CLINIQUE « SINGULARITÉS SENSORIELLES ET POSITION DU SUJET »

CENTRE HOSPITALIER SAINTE-ANNE UNITÉ FONCTIONNELLE « SURDITÉ ET SOUFFRANCE PSYCHIQUE »

SÉMINAIRE DE RECHERCHE 2014-2015

Retour sur l’objet voix

Moustapha Safouan fait cette remarque à propos de l’objet a de Lacan : « Le langage ne peut fonctionner qu’en mettant en dehors de ses possibilités d’articulation un certain objet, celui, justement, que Lacan désigne par la lettre a. Non sans raison : puisqu’il s’agit de l’objet requis pour que le langage puisse, avant toute parole, se mettre en marche. » Mais qu’en est-il de cet objet quand le sujet s’exprime de préférence selon la modalité visuo-gestuelle ? Est-il prélevé sur le champ du visible, ou garde-t-il au contraire certaines des spécificités qui ont permis d’isoler un objet voix parmi la série des objets pulsionnels ? Le travail de cette année s’articulera de nouveau autour de la lecture par les participants de passages de l’ouvrage d’Érik Porge, Voix de l’écho (Toulouse : Érès ; 2012).

Le séminaire se tiendra, sur inscription, les jeudi 25 septembre et 27 novembre 2014, 22 janvier, 26 mars, 28 mai et 25 juin 2014, de 11h15 à 12h30, à l’INJS-Paris, 254, rue Saint-Jacques, 75005 Paris, salle Bébian. Érik Porge a accepté de participer à la séance de rentrée. Interprétariat LSF assuré.

Connexion